Petit mot

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez pas, et commentez !
Je serais ravie de partager avec vous.
Et puis, si l'envie vous en dit, rejoignez le cercle des abonnés, c'est sur votre droite.
Merci à tous. ♡

vendredi 29 septembre 2017

Calendar girl : Septembre - Audrey Carlan


Éditeur : Hugo & cie
Parution : 2017
Pages : 146
Genre : Romance
J'achète : Broché 9,95€ (ici)


Synopsis :

Elle n'a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l'argent à son client précédent qu'elle ne peut pas rembourser pour l'instant, et l'état de son père ne s'améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n'a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s'impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l'hôpital, va obtenir ce qu'il veut. En tout cas, c'est ce que Mia va lui laisser croire.


Ma chronique :

Bon, d'accord je n'ai pas chroniqué un seul des tomes depuis janvier, mais mieux vaut tard que jamais comme on dit !

Sachez que depuis janvier, je n'ai pas raté un seul rendez-vous aux côtés de Mia, et que j'ai suivi toutes ses aventures depuis. Il y a des tomes que j'ai plus ou moins aimé que d'autres. Mais l'histoire commence enfin à s'animer vraiment depuis août, et là, je dois dire que ça me plaît !

Pour la petite histoire, si vous êtes passé à côté de cette saga, (et que vous habitez dans une grotte...), tous les mois, nous suivons Mia qui est devenue escort, à cause de son père qui, à force d'emprunter de l'argent à son ex (à elle, je précise), a fini dans le coma, avec une somme astronomique d'argent à rembourser... qui repose donc sur les épaules de Mia.

Comme je disais, il y a des mois qui m'ont plus fait vibrer que certains, je pense notamment à celui de Juin, où il commence réellement à se passer des choses atroces (mais qui devaient bien arriver à un moment ou à un autre !). À contrario, le mois de Février où elle rencontre Alec m'a profondément déçu, avec tous les clichés sur les français et du sexe en veux-tu en voilà... Ou encore des mois plutôt plats.

Cependant, ce qui me plait de plus en plus, c'est l'importance que l'auteure accorde à la place de la famille, famille que Mia s'est construire au fils des mois, avec ces personnes qui ont su se frayer un chemin jusqu'à son coeur. Voir cette famille totalement improbable s'être construite et se construire encore, me plait.

Je pense aussi au mois dernier, qui a donné un sacré coup de fouet à la série, avec un renversement de situation peu probable, mais très touchant !

Pour en revenir à ce mois de septembre, je dois dire que c'est pour le moment mon tome favori ! Peut-être justement parce qu'il n'y a pas ce côté « sexe permanent » qui m'a tant agacé parfois. Et puis, pour le coup, niveau rebondissements, nous sommes servis ! La pauvre Mia enchaine catastrophe sur catastrophe, ce qui change un peu de son quotidien. 
Difficile de vous en dire plus, étant donné que je ne veux pas vous spoiler, mais sachez simplement que ce mois-ci est le plus difficile à lire émotionnellement parlant, du moins pour moi !

Côté personnages, comme je ne vous en ai jamais touché un mot, notre Mia m'a tout de suite plu. Elle a du répondant, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et n'en fais qu'à sa tête. Elle est hyper protectrice avec sa petite soeur, Maddy, totalement différente d'elle, mais bien dans son genre. Quant à sa meilleure amie Ginelle, je n'ai pas grand chose à en dire, si ce n'est que je déteste leur manière de se parler. Attention spoil ! J'ai aussi adoré le personnage de Max, qui est le grand frère que tout le monde rêverait d'avoir. Concernant le père et tante Millie... bof, voilà ce que j'en dis !

Je pense avoir fait le tour de mon bref résumé. Vous l'aurez donc compris, ce mois de septembre est riche en action. De base, les tomes sont assez courts, mais ici, il l'est d'autant plus que nous sommes happés par le tournant que prend l'histoire.

La seule chose qui me fait un peu peur pour le prochain tome, c'est de retrouver cette monotonie qu'il y avait eu dans certains autres... J'ai néanmoins très envie de le lire !


© Solène

★★★★

2 commentaires: