Petit mot

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez pas, et commentez !
Je serais ravie de partager avec vous.
Et puis, si l'envie vous en dit, rejoignez le cercle des abonnés, c'est sur votre droite.
Merci à tous. ♡

jeudi 30 juin 2016

Respire - Anne-Sophie Brasme



Respire
- Anne-SophiBrasme


Editeur : Le Livre de Poche
Parution : 2014
Pages : 190
J'achète : Poche 5,30€ (ici)



 SYNOPSIS :
Ce roman est l'histoire d'une fulgurante amitié qui tourne au drame. Charlène, jeune adolescente de 13 ans un peu effacée, entre en classe de cinquième. Dès le premier jour de la rentrée, Sarah, nouvelle dans l'établissement, fait sensation auprès de tous les élèves, séduits par cette fille à la personnalité magnétique. Charlène la regarde avec admiration et haine mélangées. 

Finalement les deux jeunes filles se lient d'amitié. Une amitié merveilleuse, complice, invulnérable, du moins du point de vue de Charlène pour qui Sarah est la lumière de ses journées. Mais les choses s'enveniment brusquement : après les vacances d'été, Sarah, devenue jeune fille, a ffiche une soudaine indifférence pour Charlène. Son corps a mûri, désormais elle se maquille... Désespérée, Charlène tente de reconquérir Sarah. 

Commence alors une relation perverse entre les deux adolescentes : Sarah va exercer un pouvoir quasi sadique sur sa "meilleure amie", Charlène, qui accepte de tout subir : humiliations publiques, reproches incessants, dédain et mépris. Jusqu'au jour où la jeune timorée décide de mettre fin à cette situation étouffante et de passer à l'acte... Et c'est de la prison où elle est incarcérée que Charlène nous raconte cette histoire


 Ma CHRONIQUE 

Charlène est une enfant aimée. Mais ça, elle ne s'en rendra compte que bien trop tard. Après avoir vu sa vie voler en éclats, à cause de Sarah.

Dans ce roman, Charlène nous écrit de la cellule dans laquelle elle est enfermée. Elle nous décrit son enfance, ses parents qui ne s'aimaient plus sans pour autant divorcer, son frère, son amie d'enfance Vanessa, jusqu'au jour où celle-ci part, et que Charlène entre, seule, au collège. Là, elle rencontre Sarah. Pour le meilleur et pour le pire.

Respire est un roman très court, mais très bien écrit, notamment quand on sait qu'il vient d'une adolescente de 17 ans. Chapeau bas. Mais c'est un style auquel il faut savoir s'accrocher. L'absence de dialogues m'a un peu dérangée, puisque pour le coup, on a cette impression que le roman tire en longueur. Finalement, il se lit bien, et l'histoire en elle-même est absolument dramatique.

Si je devais résumer ce roman en une phrase, ce serait : « Il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine ». C'est exactement ce qui se passe et ce qui définit Charlène. Son admiration pour Sarah, sa soumission, sa fascination, n'a su que l'amener à une véritable obsession maladive, amenant elle même à un acte odieux conduisant à la fin de cette torture morale qu'elle lui infligeait.

Ce qui m'a le plus révolté, c'est cette relation malsaine entre elles. Sarah qui s'amuse à la torturer psychologiquement, jusqu'au point de non retour, et Charlène, trop soumise à elle pour protester, acceptant tous ses caprices, et s'excusant pour un oui ou pour un non. C'est une chose que j'ai beaucoup de mal à concevoir, même si, malheureusement, je sais que cela existe. Mais ne plus pouvoir vivre pour soi-même, dépendre totalement de quelqu'un d'autre, jusqu'à donner sa vie s'il le fallait, j'aurais de la peine à l'imaginer.

Et pourtant, c'est ce qui arrive à Charlène, se pliant en quatre, s'acharnant à vouloir garder son amitié, alors qu'elle n'existe plus depuis longtemps. Dans un sens, j'ai de la peine pour elle. Voir sa vie se réduire en miettes au fil des pages, alors qu'elle aurait pu être heureuse, m'a brisé le coeur.

Ce n'est pas un coup de coeur, mais ce petit roman vaut tout de même le détour. Cette relation est réellement intéressante à lire, et donne à réfléchir ! De plus, il a été adapté en film, alors, vous n'avez aucune excuse pour ne pas y jeter un coup d'oeil, même si vous n'aimez pas lire !
© Solène

★★★★

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire