Petit mot

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez pas, et commentez !
Je serais ravie de partager avec vous.
Et puis, si l'envie vous en dit, rejoignez le cercle des abonnés, c'est sur votre droite.
Merci à tous. ♡

mardi 12 décembre 2017

[Interview] Reines de Coeur


Bonjour à vous ! Aujourd'hui, je suis fière de vous présenter une maison d'édition qui me tenait à coeur de vous faire découvrir ! J'ai nommée : Reines de Coeur.

J'ai eu l'honneur de pouvoir leur poser des questions, questions dont voici les réponses. En espérant que vous les lirez avec attention, car croyez moi, elles en valent le coup (j'ai même parfois beaucoup rit, merci) !

Merci encore à elles ! Je vous souhaite une bonne découverte !


1. Quelle est l'équipe qui se cache derrière cette maison d'édition ? Présentez-vous en quelques mots !

Bonjour ! Alors nous sommes trois. Edwine, Gaëlle et Isabelle.

Edwine Morin travaille depuis de longues années dans le milieu de l'édition. Elle vit actuellement au Canada et est passionnée par la littérature LGBT. Elle est chargée de tout l'aspect éditorial et notamment du retravail avec les auteures.

Gaëlle Carrion possède la double casquette marketing et communication. Elle se charge de développer les partenariats avec les librairies, mais travaille également sur tout l'aspect graphique et notamment les couvertures des ouvrages.

Isabelle B. Price touche un peu à tout. Elle s'occupe de gérer le site web avec notamment les articles de blog et les citations tirées des livres. Elle est également chargée de relire les romans et de travailler avec les auteures.

En somme, on a des profils très différents mais complémentaires !


2. Comment vous êtes-vous connues ? On veut tout savoir !

Nous nous sommes connues grâce au site web Univers-L.com. Il s'agit d'un site internet qui est né en 2007 et qui parle de culture lesbienne au sens large. Il réunit des avis sur des films, livres, documentaires, séries télévisées, etc...

Nous étions toutes les trois bénévoles sur ce média créé par Isabelle. À force d'heures de travail et de discussion, nous avons partagé notre passion pour la littérature lesbienne. Et une chose en entraînant une autre, nous nous sommes dit qu'il manquait une maison d'édition qui nous ressemblait vraiment... Ça a entraîné la création de Reines de Cœur !


3. Vivez-vous de votre maison d'édition, ou travaillez-vous à côté ? Si c'est le cas, comment arrivez-vous à gérer les deux ?

Nous ne vivons pas grâce à la maison d'édition Reines de Cœur. Nous avons toutes les trois un emploi à temps plein à côté. C'est un choix que nous avons fait dès le début parce que nous voulions d'abord nous orienter sur le numérique. Or, nous ne savions pas s'il existerait un public pour les romans et nouvelles lesbiennes en ebook.

La première année d'exploitation nous a donné tort. Et là, nous avons décidé de réutiliser l'argent récolté pour sortir les livres au format papier. Nous avons débuté en imprimant les romances parce que cela reste le genre de prédilection des lectrices, celui qui se vend le mieux. Nous ne désespérons pas, cependant, de sortir bientôt des histoires fantastiques en livre papier.

Comment on gère les deux est une question difficile. On travaille les soirs en rentrant du boulot ou les matins avant de partir. Et nous passons aussi une grande partie de nos week-ends dessus ! Nous sommes des passionnées donc nous trouvons le temps. Après oui, c'est assez épuisant, il faut le reconnaître.


4. D'où vous est venue l'idée de créer une maison d'édition publiant exclusivement des livres de lesbiennes ? Et surtout, pourquoi ce nom ?

Nous avons choisi de publier des livres lesbiens parce que nous sommes toutes les trois lesbiennes ! [rires] Non, c'est un raccourci nul. Nous avons fait ce choix parce que nous sommes passionnées de romance, de fantastique et de science-fiction et que nous ne nous retrouvions pas forcément dans les héroïnes qui nous étaient proposées. Nous voulions des héroïnes qui nous ressemblent, qui tombent sous le charme d'autres femmes sans que ce soit pour autant la fin du monde.

Le nom est né après plusieurs séances épuisantes de brainstorming. Tous les noms possibles et imaginables ont dû être cités. Parmi les pires, le superbe « Books and Boobs », littéralement « Livres et Seins » qui sonnait bien en anglais mais c'est tout. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, on avait fait un post de blog sur nos recherches. Ça a été terriblement dur et long !

Quand on a enfin eu l'idée de Reines de Cœur et qu'on était toutes les trois d'accord, on a dit « Parfait ! On prend ! » et on n'est jamais revenues dessus !


5. Comment avez-vous fait pour dénicher vos premiers auteurs ? Ça ne doit pas être si simple que ça.

Edwine et Isabelle ont été parmi les premières auteures. C'était plus facile d'essuyer les plâtres des débuts avec les membres de l'équipe. Et puis le rêve de publier du fantastique leur tenait terriblement à cœur !

Les autres auteures ont été approchées via des plateformes de fanfictions. Clémence Albérie et Virginie Rousseau nous ont tout de suite fait confiance. Nous leur avons très rapidement fait signer un contrat et débuté avec elles le retravail de leurs romans. Axelle Law qui était également une auteure de fanfictions a été la première gagnante de notre concours sur le thème de Noël. Alice Turner a été la seconde. Nous voulions des romances de Noël comme en offrent les chaîne M6 et TF1 à cette période de l'année, mais avec un couple de femmes. Elles nous ont envoyé des histoires que nous avons immédiatement adorées.

Ensuite, les choses se sont plus ou moins enchaînées. Et surtout, nous avons la chance que les auteures avec qui nous travaillons nous fassent confiance. Du coup, la plupart ont écrit de nouvelles histoires que nous avons publiées !


6. Qu'est-ce qui vous distingue des autres maisons d'édition, si ce n'est le lesbien ?

C'est une très bonne question. Vous parlez des maisons d'édition généralistes énormes que tout le monde connaît ? Dans ces cas-là, je dirais la taille. Nous sommes petites. Toutes petites. [rires] De notre côté, nous faisons tout en interne que ce soit le retravail, les couvertures ou la création des ebooks. L'avantage d'être trois.

Après, je pense que ce qui fait la grande différence, c'est notre côté humain. Nous sommes proches de nos auteures dans le sens où elles ont toutes un métier qui leur permet de vivre à côté. Elles écrivent parce qu'elles aiment cela. Et nous éditons pour les mêmes raisons. Je crois que cela nous rapproche beaucoup. Nous leur demandons leur avis sur toutes les étapes avant publication. C'est-à-dire que si elles n'aiment pas une couverture, on en change. Et si elles n'aiment pas le résumé, on le refait. L'objectif est toujours que tout le monde soit satisfait. Ok, ça prend plus de temps, mais on veut qu'à la fin, tout le monde soit heureux. Et tout ce processus est long, donc autant qu'il soit sympa et qu'il se passe dans la bonne humeur.


7. À qui recommanderiez-vous vos romans ?

Nous aurions envie de dire tout le monde. Parce qu'il y en a pour tous les goûts. Évidemment, quand vous publiez des histoires avec des personnages homosexuels et bisexuels, vous avez envie de dire que vous vous adressez en priorité aux personnes LGBTQ+. Il est évident que c'est le cas. Mais nous ne nous arrêtons pas là. Nous pensons vraiment que nos histoires ont une portée assez universelle. Après tout, dans chaque roman, les héroïnes sont des femmes, fortes, indépendantes et imparfaites.

Si vous aimez le fantastique et la bit-lit, nous avons des histoires de vampires et de loups-garous. Si vous préférez de la romance avec des personnages fouillés et un peu torturés sur les bords, nous avons cela. Si vous aimez les livres chorales avec de nombreux personnages dont les vies se croisent, s'entremêlent et ont des impacts les unes sur les autres, nous avons également ça.


8. Puisque l'on arrive en période de fêtes, avez-vous un ou des romans à conseiller sur le thème de Noël ?

Nous n'avons pas de roman de Noël, pas encore. Par contre, nous avons plusieurs nouvelles qui sont assez géniales ! Une nouvelle représente en moyenne entre 2 et 4h de lecture si vous voulez vous faire une idée. L'avantage de ce format, c'est que vous pouvez lire sur votre smartphone dans les transports en commun aussi bien que sur une liseuse. Alors dans le genre fantastique, il y a Sept Jours d'Alice Turner. Une jeune femme fait la rencontre du Père-Noël qui va se mêler de sa vie privée... Il y a A Petit Feu d'Axelle Law où deux femmes que tout oppose se retrouvent à devoir partager le même chalet à la montagne. Dans A Ton Tour d'Aurélie Spiaggia, une jeune femme qui n'arrive pas à s'engager avec sa petite amie, retourne dans sa famille pour fêter Noël et tombe sur son amie de jeunesse... Sous le charme de Noël de Virginie Rousseau présente une relation patiente/kinésithérapeute. Tempête de Neige d'Eija Jimenez est l'histoire d'une femme prête à tout pour retrouver sa compagne le soir du réveillon avant d'être bloquée dans une tempête. Enfin, dans 6h22 un matin de Noël de Clémence Albérie, un couple qui a tout pour être heureux n'arrive pas à se parler et se met à douter.


9. N'avez-vous pas peur du regard des autres ? Car aujourd'hui, l'homosexualité n'est pas encore acceptée partout. Il pourrait y avoir des gens très haineux.

Nous ne nous sommes jamais posé cette question. Nous existons et à ce titre, nous ne nous la posons pas non plus au quotidien. Ce serait étrange. Nous sommes comme nous sommes, peu importe nos différences ou notre orientation sexuelle. On pourrait se poser la même question comme nous sommes toutes les trois des femmes. Est-ce qu'on n'a pas peur du regard des autres comme toutes nos héroïnes sont des femmes ? La réponse est non.

Les femmes qui sont les héroïnes de nos romans nous ressemblent un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie. Ce n'est pas la question. Ce qui est génial, c'est qu'elles sont extrêmement humaines. Elles peuvent être de mauvaise foi et refuser de reconnaître quand elles ont tort. Elles peuvent râler et tout faire pour éviter de s'excuser. Elles peuvent avoir peur et tout foutre en l'air. Elles peuvent pleurer de joie ou de tristesse. Bref, elles sont vraies.

Leur homosexualité est anecdotique et nous voulions qu'il en soit ainsi. Pour que les plus jeunes puissent s'identifier et se dire que finalement, l'important est de savoir qui l'on veut être et ce que l'on veut devenir.


10. En parlant des gens, avez-vous déjà eu des commentaires haineux ?

Jamais. Mais c'est certainement lié au fait que nous ne sommes pas énormément connues non plus. Nous avons de la chance et les personnes que nous rencontrons sont toujours bienveillantes.

Après, on a été amenées à changer d'imprimeur parce que le premier avec lequel nous avions travaillé ne voulait pas être associé à du contenu homosexuel. Il a comparé notre travail à de la pornographie, ce qu'il avait déjà édité alors qu'on fait de la romance. Et ensuite il nous a expliqué qu'il publiait des ouvrages catholiques. Bref, il nous a donné le sentiment de n'avoir aucune éthique et d'être prêt à sortir n'importe quoi tant qu'il touchait de l'argent. Cela ne correspondait pas à nos valeurs et nous avons donc préféré changer d'imprimeur.


11. Avez-vous des projets à venir ? Une équipe qui s'agrandit, un plus large choix de romans, etc. ?

Nous avons de nombreux romans en cours de retravail que nous avons hâte de publier. Parmi eux, il y a de tout ! Un polar, deux livres de science-fiction, un de fantastique, deux romances. Que du bon en résumé !

Côté projet, nous aimerions pouvoir sortir nos nouveautés de manière plus régulière. Ce serait notre grande victoire. Il nous manque encore un peu d'organisation mais on ne désespère pas. On apprend de nos erreurs et on souhaite vraiment arriver à faire de mieux en mieux.


12. Un dernier mot pour la fin ? 

On espère que cela vous aura donné envie de découvrir nos livres lesbiens sur notre site. À ce propos, nous nous sommes rendu compte dernièrement que peu de personnes le savaient mais il est toujours mieux d'acheter directement sur les sites des éditeurs. Parce que quand vous achetez sur Amazon ou sur la FNAC, ces deux géants gardent 35% des revenus pour eux. Et ce n'est pas négligeable, 35%, quand on est une petite structure comme nous. 

Donc n'hésitez pas à faire un tour sur notre page réunissant tous nos romans FxF que ce soit au format numérique ou papier. On vous attend !

Et Joyeux Noël et Bonne Année en avance !



6 commentaires:

  1. Je commente ici pour ne pas spammer ton tweet de réponses ahah !

    C'est une excellente interview, bien menée et très intéressante. Ça l'est d'autant plus que cette ME fait un petit peu partie de mes chouchou ~
    Je n'ai plus trop de temps en ce moment, mais lorsque j'aurai fini ma lecture de "Blood Moon" je ferai forcément un article sur cette ME. Bref, je m’égares là x)

    Déjà (et c'est important de le dire) TOUTES les couvertures des romans/nouvelles proposé.e.s par cette ME sont juste ma-gni-fi-ques ! Vraiment ! Et savoir que tout est fait un interne est assez impressionnant.

    Aussi, c'est toujours intéressant de savoir si les auteures ou les 'gérantes' de la ME ont déjà été victimes de la violence stupide dictée par l'intolérance et le non-respect. Ce n'est pas le cas, j'en suis heureuse et je souhaite que ça ne le soit jamais ~

    Pour finir et ne pas faire un roman (parce que je suis une pipelette T-T) je souhaite longue vie à cette ME qui nous propose (enfin) des personnages féminins parfaits d'imperfections et humains dans les défauts. Merci ~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré leurs réponses, elles m'ont fait beaucoup rire parfois xD Ça me tenait vraiment à coeur, parce qu'elles le méritent amplement, et elles ne sont pas assez reconnues pour ce qu'elles font.
      Moi non plus malheureusement je n'ai pas trop le temps, mais j'ai un ebook de leur ME qui m'attend ! Après les partiels sûrement.

      On est d'accord ! Elles sont même parfois beaucoup plus jolies que celles de grandes ME.

      Oui, c'est une question que je me posais, parce qu'on peut s'attendre à ce genre de choses quand on "sort du lot" si je puis dire. Et je suis aussi contente que ce ne soit pas le cas !

      Ahah, tes longs messages ne me dérangent pas x) Merci à toi d'avoir commenté !

      Supprimer
  2. Superbe interview ! Les questions étaient très judicieuses.
    Je ne connaissais pas du tout cette ME mais je suis contente de faire la connaissance des trois passionnées qui la font vivre, et je me rends de ce pas sur le site Internet :D
    Merci pour cette découverte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D
      Je suis heureuse de les faire connaitre alors ! J'espère que tu trouveras du temps pour te plonger dans un de leurs romans :)

      Supprimer
  3. Bonjour !

    J'ai beaucoup apprécié cette interview. Elle était fraiche, intéressante et bien menée. Je connaissais déjà Reine de Cœur avant, mais je suis ravie qu'elles se fassent connaître de plus en plus ! Elles le méritent vraiment et leur travail est génial.
    Merci pour cet interview !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !

      Merci beaucoup :D Je suis aussi heureuse qu'elle se fasse connaitre un peu plus grâce à ça, petit à petit elles vont arriver à se faire une place !

      Supprimer