Petit mot

Mon blog se nourrit de vos commentaires, alors n'hésitez pas, et commentez !
Je serais ravie de partager avec vous.
Et puis, si l'envie vous en dit, rejoignez le cercle des abonnés, c'est sur votre droite.
Merci à tous. ♡

mardi 21 novembre 2017

Les chroniques de la faucheuse - Mickaël Druart


Éditeur : Boz'dodor
Parution : 2017
Pages : 138
Genre : Fantastique, humoristique
J'achète : Broché 9,48€ (ici)


Synopsis :

Mortelles, Mortels,
Peu avenante, la grande Faucheuse jouit, depuis la nuit des temps, d'une réputation qui ternit, bien injustement, l'énergie d'hommes et de femmes qui s'évertuent, sans relâche, à prodiguer fauchages et agonies de qualité.
Aussi, je vous prie de bien vouloir prendre connaissance, au travers du recueil qui suit, de leur quotidien, et des rencontres et péripéties qui le parsèment.
Bien à vous,
Josiane Smith, Secrétariat de la grande Faucheuse.
PS : Pardonnez le sentimentalisme de ma secrétaire. Ce livre c'est mon best of, point barre. Vénérez-moi.
Sa macabre majesté, la Grande Faucheuse.


Ma chronique :

Encore une fois, je remercie grandement le site simplement.pro et l'auteur pour m'avoir donné l'occasion de lire ce livre !

Il s'agit là d'un recueil de nouvelles sélectionnées par la Grande Faucheuse en personne, mais sous le pseudo d'un auteur inventé par son assistante (ou pas). Nous allons y suivre tantôt une personne sur le point de mourir, lucide ou non, tantôt un faucheur en pleine mission, ou même Josiane, la fidèle secrétaire et assistante de la Grande Faucheuse.

On y retrouve les différentes manières de réagir de chaque personne, entre certaines qui le pressentaient, d'autres qui ne veulent pas l'admettre, etc. On pourrait très bien croire que la mort se passe vraiment comme ça ! Et sincèrement, ça me ferait bien marrer.

Ce que j'ai le plus aimé dans ma lecture, déjà c'est qu'elle n'est pas commune, ça c'est certain, mais surtout que chaque histoire est unique. On peut passer du rire aux larmes en quelques lignes seulement.

Il y a certaines histoires qui vous marquent plus que d'autres, des histoires où l'on ne comprend pas trop le but et où tout s'éclaircit à la fin, quand on en lit les dernières lignes, ou encore des histoires soit drôles, soit tristes. Mais surtout, j'ai trouvé que beaucoup d'entre elles, très poétiques parfois, nous donnaient à réfléchir.

Je crois que mon histoire favorite reste celle en deux parties, d'Émilie Ericson, petite fille extrêmement clairvoyante et très émouvante. Son histoire m'a vraiment fait chaud au coeur. Je dirais, presque autant que celle du petit Robin Pike qui rencontre le marchand d'histoires ! J'avoue que celle-ci m'a presque tiré une larme, tant je ne m'attendais pas à cette fin.

Ici, on ne parle pas vraiment de personnages, seulement de la Grande Faucheuse et de sa secrétaire. Mais la Mort est bien suffisante, puisqu'elle a un humour débordant et une personnalité bien particulière ! Tandis que Josiane la supporte et s'évertue à répondre à ses piques.

Je pense que je serais toujours autant émerveillée par le talent de certaines personnes pour l'écriture. Je suis clairement en admiration parce qu'il est clair que je serais incapable d'aligner trois mots comme elles le font ! Alors, à l'auteur : vous avez tout mon respect, vous et votre style déjanté.

Bref, un recueil d'une originalité sans conteste, qui est pour ma part un petit coup de coeur !

On ne peut qu'espérer un tome 2 ! La Grande Faucheuse doit bien avoir encore quelques archives croustillantes à nous livrer...


© Solène

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

2 commentaires:

  1. Elle est superbe cette critique ! :) Et je suis d'accord ! Je fais partie des premiers lecteurs et je suis toujours aussi fan de l'univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! ^^ Il me semble que j'avais vu ta chronique oui ! Tu m'étonnes, il y a de quoi être fan :D

      Supprimer